Société Généalogique du Lyonnais et du Beaujolais
Accueil du site > L’association > Histoire de l’association

Histoire de l’association

En 1973 était créé à Lyon le Centre d’études généalogiques Rhône-Alpes Bourgogne, qui couvrait ... 16 départements. Cette association, alors la plus étendue de France, se révéla d’une gestion difficile du fait des distances et de l’essor que prenait la recherche généalogique.

Passant de l’échelon multirégional à l’échelon régional, l’assemblée générale décidait, trois ans après, de l’abandon de la Bourgogne et de la Franche-Comté qui prenaient leur autonomie pour ne se consacrer qu’à la région Rhône-Alpes.

Très rapidement, l’idée de dynamique départementale s’imposait et de nouvelles associations voyaient le jour :
- le Cercle généalogique du Mâconnais en avril 1977 (Saône-et-Loire)
- le Centre généalogique de Savoie (Savoie et Haute-Savoie)
- le Centre généalogique du Dauphiné (Isère et Hautes-Alpes)
- le Centre d’études généalogiques Drôme-Ardèche
- REGAIN (Recherches et études généalogiques des pays de l’Ain).

L’association initiale devenait la Société généalogique du Lyonnais, couvrant le Rhône et la Loire, puis le Rhône uniquement après la création de l’Association généalogique de la Loire en décembre 1978.

Pour mieux rendre compte de ses activités et de sa couverture géographique, par décision de l’assemblée générale extraordinaire du 1er avril 2001, la Société généalogique du Lyonnais a pris l’appellation de : Société généalogique du Lyonnais et du Beaujolais et a décidé de l’ouverture d’une antenne à Villefranche-sur-Saône.

Afin d’améliorer les conditions d’accueil des permanences la S.G.L.B. a déménagé son siège au 39bis, rue de Marseille 69007 LYON.

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0